Alger, céramique ottomane

Casbah d’Alger. Magasin de céramiques, XIXe s.

Précédant le percement d’une station de métro sur l’extension de la ligne vers Bab al-Oued, la fouille d’archéologie préventive algéro-française de la place des Martyrs à Alger, conduite en partenariat entre le CNRA et l’INRAP entre 2013 et 2015, a dégagé les vestiges ensevelis de la basse Casbah. Une importante quantité de céramiques datant de l’époque de la Régence turque (1518-1830) a ainsi été mise au jour dans ce qui était le grand souk d’Alger. L’étude de ce mobilier algérien d’époque ottomane a été confiée à Véronique François (AMU/CNRS-LA3M) en 2016 et 2017. Ces céramiques ainsi que l’exploitation des sources écrites révèlent l’existence d’ateliers de potiers locaux, fabriquant une large gamme de céramiques à pâte claire et à pâte rouge, ainsi qu’une belle variété de poteries étrangères venues de toute la Méditerranée et d’Europe du Nord.

Axe Transversal histoire et archéologie du Maghreb ancien