TERRAIN

Le programme ATHAr est l’héritier d’une longue tradition de collaboration entre les laboratoires d’archéologie du pôle d’Aix-Marseille et les services patrimoniaux d’Algérie, Libye, Maroc et Tunisie. Ces laboratoires ont collaboré depuis plus de 50 ans à de nombreux programmes archéologiques :

au Maroc (recherches sur l’Epipaléolithique de l’Atlas marocain, fouilles de Zilil/Dchar Jdid) ;

– en Algérie (études sur Caesarea/Cherchell) ;

– en Tunisie (fouilles de la colline de Byrsa dans le cadre du programme UNESCO de Carthage, fouilles du forum de Rougga, des fabriques de salaisons de Nabeul, de la nécropole de Pupput, du sanctuaire de Jebel Oust, des entrepôts d’Hergla, des basiliques chrétiennes de Sidi Jdidi) ;

– en Libye (participation aux fouilles du fort romain de Bu Njem, aux relevés des remparts d’Apollonia de Cyrénaïque et aux fouilles des Thermes du Levant à Leptis Magna).

Depuis 2017, le renouveau du partenariat entre Aix-Marseille Université et les services patrimoniaux des pays du Maghreb s’est plutôt tourné vers la formation-recherche-valorisation, ce qui n’exclut pas de contribuer, aux côtés des équipes partenaires, à l’enrichissement des connaissances sur l’Histoire et l’Archéologie du Maghreb ancien. Le chantier école archéologique de Thaenae est un bon exemple de cette nouvelle approche.

Axe Transversal histoire et archéologie du Maghreb ancien

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search