FCGM-Granite (AMORCE 2020)

FCGM – Fûts de colonne en granite : marqueurs des échanges en Méditerranée occidentale de l’Antiquité à l’époque moderne

Granite shafts as a marker of trades in Western Mediterranea from Antiquity to modern time.

  • Type de financement : AMORCE (Institut d’Archéologie ARKAIA-AMU)
  • Coordination du projet :
    • Pierre Rochette (AMU-CEREGE)
    • Touatia Amraoui (AMU-CCJ/CNRS)
    • Alain Badie (AMU-IRAA/CNRS)
    • Andreas Hartmann-Virnich (AMU-LA3M)
  • Dates : 1 octobre 2020 – 31 décembre 2021
Un fût d’origine sarde observé sur un site au Maghreb (P. Rochette)

Les fûts de colonne en granite constituent une composante emblématique de l’architecture pendant la période romaine à partir de la fin du 1er siècle ap. J.-C. Les principales sources diffusées à l’échelle de la Méditerranée sont la Turquie, l’Egypte, les îles Toscane et la Sardaigne. Des sources locales considérées comme peu ou pas exportées ont été aussi identifiées en Espagne, en Corse et au Maghreb. L‘application d’un nouveau protocole de détermination plus fiable de ces sources par site, par entité géographique et par époque peut apporter des connaissances nouvelles sur l’histoire des connexions et des échanges en Méditerranée et plus largement en Europe et au Moyen-Orient. Le présent projet a pour objectifs : 1. d’assurer l’identification des provenances des matériaux qu’ils soient importés ou d’origine locale. 2. Travailler dans une perspective diachronique en insistant sur la question du remploi tardo-antique, médiéval et moderne, en France, comparée à l’Italie, l’Espagne et le Maghreb (Algérie et Tunisie).

Axe Transversal histoire et archéologie du Maghreb ancien